Mot du président

Dans le contexte actuel, où la valeur accordée par le marché à la comptabilité baisse et où notre réglementation est mise en cause par l’Europe, le modèle du cabinet traditionnel doit évoluer. Nous devons davantage travailler sur des missions de conseil à forte valeur ajoutée sans pour autant abandonner les missions récurrentes.

Les entreprises françaises et leurs dirigeants ne souffrent pas uniquement d’un déficit de compétitivité mais aussi d’un manque d’accompagnement que nous devons réussir à leur apporter dans des domaines aussi divers que les systèmes d’information, la gestion du risque ou plus largement leur stratégie globale.

Notre Congrès consacré au conseil nous offre l’opportunité de renforcer notre expertise et notre savoir-faire auprès des entreprises mais aussi d’accompagner les cabinets d’expert-comptable à conduire leur mutation.

Nous aurons la possibilité d’actualiser nos connaissances, d’identifier les besoins et attentes futurs de nos clients et ainsi affirmer notre rôle de premier conseil des chefs d’entreprise.

Je compte sur votre mobilisation à Lille au 72e Congrès de l’Ordre pour que demain nous soyons encore plus au service des entreprises et par conséquent au service de la croissance et de l’emploi dans notre pays.

Je vous donne rendez-vous à Lille, les 27, 28 et 29 septembre 2017.

Charles-René Tandé
Président du Conseil supérieur
de l'ordre des experts-comptables