banner banner mobile
Publicité

UN CONGRES ECO-RESPONSABLE

L’équipe des rapporteurs pilotée par Michaël FONTAINE, rapporteur général du 77e Congrès, est fière que notre Congrès soit le 1er congrès écoresponsable de la profession !

Dans ce contexte 2022 où le GIEC vient de publier son 6e rapport, 2 nouvelles limites planétaires viennent d’être franchies et où le "dépassement écologique" de la France est encore plus tôt que l’an dernier,, nous devons tout mettre en œuvre pour que le plus grand congrès professionnel de France limite le plus possible ses impacts sur l’environnement. 

L’objectif fixé est d’être sobre et respectueux du vivant dans tout ce que nous entreprendrons. 
Notre objectif collectif bien compris est d’émettre le moins possible !


C’est tous ensemble que nous y parviendrons et en y prenant du plaisir !

Pourquoi un congrès écoresponsable 

Sur l’espace de 26 000 m2 que nous louons au Paris Parc Exposition de la Porte de Versailles, nous attendons pendant 3 jours 6 000 congressistes et 2 000 collaborateurs de partenaires qui viendront de toute la France (métropolitaine et outre-mer) et pour certains même de l’étranger.
 
Ce congrès va donc nécessiter de nombreux déplacements, des aménagements d’espaces pour une courte durée, des consommations d’énergie, de la fourniture de repas et il va générer des déchets.
Par le Conseil National de l’Ordre qui a pris cette décision d’organiser un congrès écoresponsable, toute la profession démontre par là-même sa prise de conscience et sa volonté forte d’agir le plus possible pour réduire ses impacts négatifs sur l’environnement.
C’est notre devoir, d’abord en tant que citoyens, mais aussi en tant qu’acteurs économiques au cœur de la société. C’est également notre devoir d’exemplarité auprès des entreprises clientes que nous accompagnons dans la gestion de leur avenir.

C’est tous ensemble que nous réussirons à rendre ce congrès écoresponsable

 Etre écoresponsable, c’est être sobre et respectueux du vivant dans toutes nos actions humaines.
On agit sur les 5 axes suivants :
  • réduire au minimum nos émissions de CO2,
  • économiser le plus possible les ressources primaires non renouvelables (minerais et énergies),
  • limiter nos déchets,
  • être économe de la ressource eau douce,
  • veiller à la qualité des écosystèmes (ne pas polluer ni perturber les écosystèmes aquatiques et terrestres par des substances dans l’eau, l’air, et le sol).
Pour le congrès, nous avons construit un véritable « plan d’organisation » #greenplanning pour le rendre écoresponsable.
Ensemble, nous agirons sur les 8 périmètres de l’événement qui sont susceptibles d’impacter un ou plusieurs de ces 5 axes :
  1. nos mobilités
  2. nos consommations électriques
  3. l’agencement de notre congrès et de nos stands
  4. nos consommables
  5. nos repas et snackings
  6. notre billetterie
  7. notre communication
  8. nos déchets
Nous ne prévoyons pas d’actions sur les énergies de chauffage/climatisation des bâtiments ni sur la ressource « eau douce » car le Paris Parc Exposition de la Porte de Versailles qui nous accueille ne nous laisse sur cet aspect aucune marge de manœuvre.
Concernant spécifiquement nos émissions de dioxyde de carbone, notre objectif n’est pas de compenser.
 
Nous savons que la compensation est un pari hypothétique sur l’avenir et qu’il ne conduit aucunement à résoudre l’urgence climatique ni à se conformer aux accords de Paris de 2015 revus dans la contribution déterminée au niveau national (CDN de l’UE) publiée le 17/10/2020 (réduction des GES de -55% à 2030 vs 1990 pour contenir le dérèglement climatique à +1.5°C par rapport à l’ère préindustrielle).
 
Notre objectif collectif bien compris est d’émettre le moins possible.
Enfin, pour organiser la traçabilité des GES de chacun de ces périmètres, nous avons commandé un Bilan Carbone® de l’événement. Notre objectif sera d’avoir une « mesure référence » pour les futures éditions et voir où sont nos futurs nouveaux leviers.
 
Grâce à ce plan ambitieux auquel nous tous, professionnels de l’expertise-comptable, partenaires et prestataires, allons participer, nous serons respectueux le plus possible des ressources naturelles, nous polluerons le moins possible et réduirons au minimum nos émissions de GES et nos déchets.
 
C’est comme cela que nous organisons notre premier congrès écoresponsable.